• Mini Mégastructure Nippone : Ruye Nishizawa

    Mini Mégastructure Nippone : Ruye Nishizawa

    Un gratte ciel de 66m2…  La Maison Jardin de Ruye Nishizawa force l’étonnement.  Située sur une parcelle minuscule d’une rue de Tokyo, coincée entre deux grands immeubles de bureaux, l’ouvrage respire l’humour et la poésie.

     

    Mini Mégastructure Nippone : Ruye Nishizawa

       Il s’agit d’une réinterprétation libre de l’architecture traditionnelle japonaise, et du rapport étroit à la nature qu’elle implique… radicale. Il n’y a pas de parois pleines, peu d’espaces fermés. Le bureau est à l’extérieur, il faut sortir pour rejoindre la salle de bain. La vue périphérique est imprenable… Des rideaux, des meubles, les vêtements de la penderie eux-mêmes font écran.

    Mini Mégastructure Nippone : Ruye Nishizawa

    Dans ces conditions la présence de plantes devient vitale, ne serait-ce que pour préserver le minimum d’intimité que les objets manufacturés ne réussissent pas à garantir. Cela affirme, symboliquement, la dépendance de l’humain à la nature.

    Mini Mégastructure Nippone : Ruye Nishizawa

    Minimaliste, élégante, lisible à l’extrême, les plateformes superposées offrent une réponse à la problématique de la densité évoquant des jeux d’enfants, un univers de science-fiction ou de manga assez fascinant.

    Mini Mégastructure Nipone : Ruye Nishizawa

    Source : Architecture à Vivre


    Tags Tags : , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :