• Lire la suite...


    votre commentaire
  • ...et la Permacité, c'est un bout du mur.

    Excellente vidéo de Vincent Verzat

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • Reconquérir les Rues

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • Soutenez L'Agrocité de Colombe !

    Mise à jour du 25/03/2017 :

     Voilà, c’est fait. Honte à la mairie de Colombes, mort aux bagnoles.

     Voire article du parisien.

      Longue vie à l’Agrocité à Gennevilliers 

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • Toujours NON à l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes !

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • Lire la suite...


    votre commentaire
  • Imaginaire malsain

    Explorer l’imaginaire urbain, c’est aussi explorer des démarches qui personnellement me font peur. Trois exemples de ce qui peut se faire de pire : Le Vénus Project de Jacque Fresco, Shanty Town et Kidzmondo.

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • Motor City, Ville non-durable. La société est elle soluble dans le capitalisme ?

           Parmi le déluge d’images illustrant la faillite économique et sociale de la ville de Détroit, qui nous a assaillis ces derniers jours, certaines m’ont plus marquées que d’autres.

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • Saison Brune:  Philippe Squarzoni

     

    Voici un livre fabuleux ! (en attendant la Maison des Villes)  

           Il s'agit d'une superbe BD de Philippe Squarzoni. Contrairement à ce qu'on pourrait penser à la lecture du titre, il ne s'agit pas d'un reportage sur la résurgences des fascismes, mais un ouvrage sur l'évolution du climat et ses conséquences sur notre société libérale et consumériste.

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • Le pavillon, ce rêve dévoyé.

         «Les zones pavillonnaires, affublées à l’occasion du joli nom de lotissement, envahissent inexorablement les abords des villes et des villages, selon un modèle administratif et économique qui, indifféremment du lieu, se reproduit à l’identique. Elles incarnent un idéal et un mode de vie fondés sur l’aliénation désirée. L’obsession de l’hygiène et de la sécurité, le culte de la marchandise et de la propriété privée ont remplacé les solidarités et la culture de résistance des classes populaires. L’expérience de la relation à autrui se réduit au désir mimétique de posséder les mêmes signes de la réussite individuelle. Cet univers, parfaitement structuré, enferme l’imaginaire dans un espace étriqué, accentue le repli sur soi et appauvrit la vie sociale.

    Lire la suite...


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique