• Yann Barnet et Faouzi Jabrane, Alejandro Aravena et expériences sud-américaines.

    Yann Barnet et Jabrane, Alejandro Aravena et expériences sud-américaines.

        Yann Barnet et Faouzi Jabrane sont des collègues que j'ai rencontré au sein d'Architectes-Sans-Frontières à Strasbourg. Leur projet de diplôme était particulièrement intéressant et très ambitieux. Ils ont, ensemble,  étudié en profondeur un bidonville de Lima. Ils y ont noté en particulier une absence de hiérarchie des tracés et une absence d’espaces publics, ainsi que l’installation sauvage sur des terrains dangereux, et sans aucun réseau, résultant d’un manque d’espace. Afin de résoudre ces problèmes ils proposèrent une petite mégastructure rustique en R+4 pourvue en réseaux, avec une rue suspendue à mi-hauteur. Les habitants des zones dangereuses s’y implantent, en construisant des logements individuels. La hauteur permet de cadrer des axes et des places, en densifiant le tissu existant. La structure étant sécurisée, il s’agit également d’une réponse à un risque sismique important.

     

     Site de Yann Barnett

     Site de l'institut de Yann et Faouzi

        Je présente avec leur aimable autorisation les images de leur travaux

    Yann Barnet et Jabrane, Alejandro Aravena et expériences sud-américaines.

    Yann Barnet et Jabrane, Alejandro Aravena et expériences sud-américaines.

    Yann Barnet et Jabrane, Alejandro Aravena et expériences sud-américaines.

    Yann Barnet et Jabrane, Alejandro Aravena et expériences sud-américaines.

        La démarche de Yann et Faouzi fait penser à celle d' Alejandro Aravena, jeune architecte Chilien. Cette dernière serait à mon sens un sujet d'étude passionnant et je l'envisage pour mon projet de thèse :

       La ville d’Iquique voulait intervenir sur un bidonville, d’une centaine de familles, et a fait appel à ce jeune architecte pour reloger les habitants. Le budget étant particulièrement réduit, et Alejandro Aravena réalisant l’importance de l’habitat individualisé, une solution originale a été proposée : La construction de « demi » appartements, n’ayant qu’un minimum de finitions, regroupant tous les éléments de service d’un logement, notamment les sanitaires et la cuisine. C’est à l’initiative des résidents d’agrandir et de personnaliser leur lieu de vie, dans des espaces prévus à cet usage, et cela semble fonctionner. L'espace destiné à l'autoconstruction est égale à celui l'emprise préalablement construit.

           Site d'Elemental

        L'image suivante provient du site internet d' Elemental, l'agence d' Aravena.

    Yann Barnet et Jabrane, Alejandro Aravena et expériences sud-américaines.

     

     

     


    Tags Tags : , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Zligo
    Mardi 17 Avril 2012 à 14:24

    Preum's ! 

    2
    OlivierDB Profil de OlivierDB
    Mardi 17 Avril 2012 à 14:33

    bravo....

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :